Autres

Mes vœux pour 2020

6 janvier 2020

Une nouvelle année s’ouvre. L’occasion de vous adresser à tous, ainsi qu’à vos proches, mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite.

Alors que le mandat d’Emmanuel Macron et de notre majorité parlementaire arrive à mi-parcours, que beaucoup a été fait mais que tant reste à faire, je souhaite également formuler des vœux pour notre pays :

  • Des vœux de cohésion.

Les défis qui sont devant nous sont immenses : préserver notre modèle social, répondre à l’urgence écologique, bâtir un modèle de développement prospère et durable etc. Mais aucun n’est infranchissable, à condition que notre pays soit uni. Nous devons être capables de réapprendre à vivre ensemble, de faire fi de nos différences – ou, mieux, d’en faire une force – pour bâtir notre destin commun.

  • Des vœux de solidarité.

Parce que c’est ainsi qu’on « fait » société. Il s’agit de notre responsabilité, en tant que responsables politiques, au travers des lois que nous votons et des discours que nous tenons. Mais c’est aussi une responsabilité collective, celle d’être attentif à son prochain et de surmonter les tentations individualistes. En particulier, je pense à l’importance de prêter une attention particulière aux femmes victimes de violence à l’égard desquelles nous n’avons pas fait suffisamment en 2019 – le simple nombre de féminicides au cours de l’année, 149, suffit à s’en convaincre.

  • Des vœux d’optimisme.

Nous ne le savons, ce n’est pas notre fort à nous, Français ! Et pourtant, notre pays a tant d’atouts. Puissions-nous regagner confiance en nous-mêmes et regarder l’avenir avec optimisme, ambition et sérénité. À ce sujet, je veux dire un mot de l’enfance, dont la protection et l’accès aux droits animent chacun de mes combats politiques. J’ai déjà eu l’occasion de l’écrire : protéger nos enfants, c’est assurer notre avenir.

Ces vœux, je les adresse aussi à notre planète, à l’heure où nous vivons des temps troubles et parfois dangereux – je pense autant à l’escalade de la violence entre l’Iran et les États-Unis qu’aux incendies qui ravagent l’Australie. Que 2020 soit l’année où prime l’essentiel : le maintien de la paix, l’entente entre les Hommes, la préservation de nos écosystèmes et l’accès aux mêmes chances pour tous.

Bonne année à tous.