À l'Assemblée nationale 

Budget de la sécurité sociale : explication de vote

28 October 2019

A l’occasion du vote solennel sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale, j’ai prononcé un discours en qualité de porte-parole du groupe Mouvement Démocrate et apparentés.

Nous approuvons ce texte qui poursuit la simplification de notre système de protection sociale, valorise le travail et augmente le pouvoir d’achat, répondant ainsi aux revendications exprimées ces derniers mois par les Français.

Il marque aussi deux avancées essentielles, qui devront être approfondies :

  • L’ouverture d’un nouveau droit social pour les aidants, avec l’indemnisation du congé de proche aidant. Je crains toutefois que les modalités proposées ne soient pas adaptées à la réalité vécue par tous les aidants. C’est pourquoi j’ai fait adopter un amendement actant l’évaluation de ce dispositif de manière à pouvoir l’améliorer.
  • La création d’un parcours de soins global après le traitement d’un cancer. Une mesure innovante et essentielle qui a été enrichie, à notre initiative, d’un dispositif spécifique aux cancers pédiatriques.

Mais je ne peux pas ne pas souligner notre immense déception concernant la politique familiale et l’absence de vision globale du gouvernement à ce sujet, qui a opposé des fins de non-recevoir aux propositions du groupe MoDem. De nouvelles propositions seront prochainement mises sur la table, dans le cadre de la mission d’information sur la politique familiale, dont je suis rapporteure.

Nous prenons aujourd’hui date, pour que l’année prochaine soit celle qui verra enfin la mise en place d’une véritable refonte de notre politique familiale, essentielle pour notre pays.

Je vous invite à revoir ce discours :

PLFSS – Explication de vote

[Budget de la sécurité sociale] ? J'ai prononcé, ce jour, un discours pour expliquer le vote du Groupe Mouvement Démocrate – Assemblée nationale sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale. Nous approuvons ce texte qui poursuit la simplification de notre système de protection sociale, valorise le travail et augmente le pouvoir d’achat, répondant ainsi aux revendications exprimées ces derniers mois par les Français.Il marque aussi deux avancées essentielles, qui devront être approfondies :➡ L'ouverture d'un nouveau droit social pour les aidants, avec l'indemnisation du congé de proche aidant. Je crains toutefois que les modalités proposées ne soient pas adaptées à la réalité vécue par tous les aidants. C'est pourquoi j'ai fait adopter un amendement actant l'évaluation de ce dispositif de manière à pouvoir l'améliorer. ➡ La création d'un parcours de soins global après le traitement d'un cancer. Une mesure innovante et essentielle qui a été enrichie, à notre initiative, d’un dispositif spécifique aux cancers pédiatriques. ?‍?‍? Mais je ne peux pas ne pas souligner notre immense déception concernant la politique familiale et l’absence de vision globale du gouvernement à ce sujet, qui a opposé des fins de non-recevoir aux propositions du Groupe Mouvement Démocrate – Assemblée nationale. Des propositions seront prochainement mises sur la table, dans le cadre de la mission d’information sur la politique familiale, dont je suis rapporteure. Nous prenons aujourd’hui date, pour que l’année prochaine soit celle qui verra enfin la mise en place d’une véritable refonte de notre politique familiale, essentielle pour notre pays.

Publiée par Nathalie Avy-Elimas sur Mardi 29 octobre 2019