À l'Assemblée nationale 

Budget de la sécurité sociale : discussion générale

22 October 2019

Au titre de porte-parole du groupe Mouvement Démocrate et apparentés sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale, j’ai prononcé un discours lors de la discussion générale, c’est-à-dire la séquence qui ouvre l’examen de ce texte dans l’hémicycle.

A cette occasion, j’ai réaffirmé notre soutien à ce texte qui reprend les trois objectifs que nous nous étions fixés en 2017 :

  • Une meilleure maitrise des dépenses
  • La poursuite de la simplification du système de protection sociale
  • Le prolongement de la politique de réduction des prélèvements

J’ai également rappelé quelques grands axes sur lesquels nous demanderons des améliorations :

  • Les modalités de l’indemnisation du congé de proche aidant
  • L’intégration de mesures spécifiques pour les enfants dans le parcours de soin post-cancer
  • Les mesures en faveur de la politique familiale
PLFSS - Discussion générale

[Financement de la sécurité sociale] ? Je m'exprimais ce soir dans l'hémicycle en tant que porte-parole du Groupe Mouvement Démocrate - Assemblée nationale pour le projet de loi de financement de la sécurité sociale.J'ai rappelé notre soutien à ce texte qui reprend les trois objectifs que nous nous étions fixés en 2017 : ? Une meilleure maitrise des dépenses? La poursuite de la simplification du système de protection sociale? Le prolongement de la politique de réduction des prélèvementsJ'ai également rappelé quelques grands axes sur lesquels nous demanderons des améliorations : ? Les modalités de l'indemnisation du congé de proche aidant? L'intégration de mesures spécifiques pour les enfants dans le parcours de soin post-cancer? Les mesures en faveur de la politique familiale? "La politique sociale ne peut être considérée comme une variable d’ajustement, elle représente beaucoup plus que cela : elle est la condition de la cohésion nationale. Et c’est de cette cohésion dont nous avons, plus que jamais, besoin !"

Publiée par Nathalie Avy-Elimas sur Mardi 22 octobre 2019

La politique sociale ne peut être considérée comme une variable d’ajustement, elle représente beaucoup plus que cela : elle est la condition de la cohésion nationale. Et c’est de cette cohésion dont nous avons, plus que jamais, besoin !