À l'Assemblée nationale 

Printemps social de l’évaluation : indemnisation des victimes du valproate de sodium

3 July 2019

En ce moment, à l’Assemblée nationale, a lieu le printemps de l’évaluation. Ce dispositif, créé au début de cette mandature permet de mener une évaluation approfondie des mesures que nous avons votées lors du budget. L’évaluation des politiques publiques doit être l’une des réponses à la crise de confiance. Il s’agit, en effet, de rendre compte aux Français de l’utilisation qui est faite des deniers publics et de s’assurer que les lois soient correctement appliquées.

C’est dans ce cadre que je suis intervenue dans l’hémicycle, hier, au sujet de l’indemnisation des victimes du valproate de sodium (Dépakine). En 2016, les députés ont voté à l’unanimité la création d’un fonds afin qu’elles puissent prétendre à une réparation amiable dans un délai beaucoup plus court qu’une procédure classique. Toutefois, alors que les crédits existent, un retard extrêmement important a été pris. Nous devons donc améliorer la loi pour redonner espoir aux victimes.

Discours – Indemnisation des victimes du valproate de sodium from Nathalie ELIMAS on Vimeo.