À l'Assemblée nationale 

Audition de Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, le 14 novembre 2018

14 November 2018

Je tiens à vous remercier, monsieur le haut-commissaire, d’être présent ce matin pour répondre à nos interrogations, nombreuses, sur la réforme des retraites. Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’indiquer, le groupe du Mouvement Démocrate et apparentés soutient sans réserve l’ambition du Président de la République qui est de mettre en place un système plus juste, plus lisible et surtout plus simple.

Cette réforme est essentielle pour rassurer nos concitoyens, alors que le système actuel, malheureusement injuste à bien des égards, suscite tant d’inquiétudes, en particulier auprès des jeunes, dont les carrières sont de moins en moins linéaires. Le nouveau système, universel et transparent, permettra aux Français d’aborder sereinement leur retraite et de donner un nouveau souffle, comme vous l’avez très bien dit, à la solidarité entre les générations dans notre pays.

Nous savons que les discussions sont en cours avec les partenaires sociaux et qu’une concertation citoyenne sera également organisée afin de préparer au mieux cette réforme particulièrement complexe et de garantir son succès. Certaines questions se posent d’ores et déjà, notamment celle de l’harmonisation des différents régimes de retraite, qui doit être réalisée de manière efficace mais aussi équitable, et celle de la consolidation des droits existants.

Pouvez-vous nous dire quel est l’état de vos travaux en ce qui concerne les pensions de réversion ? Le Président de la République s’est engagé à préserver ce dispositif, démarche que nous soutenons évidemment puisque cela permet de compenser l’écart significatif entre les pensions des hommes et celles des femmes, comme vous l’avez souligné.

Par ailleurs, où en sont vos réflexions sur les dispositifs actuels de droits familiaux, qui souffrent de profondes incohérences ? Je pense en particulier aux disparités des majorations selon les régimes.

La réforme de notre système de retraite doit également être l’occasion de faire émerger de nouveaux droits, notamment pour les aidants familiaux. Quels éléments pouvez-vous nous apporter sur ce sujet ?

Séance complète