En circonscription

Vœux 2018

15 January 2018

Chaque début d’année nous amène à formuler des vœux, à espérer vivre un moment de regain et à faire un bilan. Je n’échapperai pas à cette tradition.

En 2017, la France a fait le choix de l’intelligence collective là où de nombreux pays sombraient dans les passions refoulées du rejet de l’autre et du repli sur soi. Dans le contexte historique de grandes ruptures que nous connaissons (environnementales, technologiques, géopolitiques…), en 2018 plus que jamais, notre pays devra continuer à porter un message universel, celui des droits de l’Homme et du citoyen tout comme celui de la sauvegarde de notre planète, et redevenir ce qu’il était : un pays fort et fier.

Sur un plan économique et social, cette année marquera les 10 ans d’une crise qui a sabré notre croissance et fait exploser le chômage. Des réformes profondes sont devenues indispensables. C’est ce que les députés ont amorcé l’automne dernier avec la loi travail et c’est ce que nous poursuivrons en 2018 avec des textes attendus sur la formation professionnelle, l’apprentissage mais aussi sur l’assurance chômage.

La France doit redevenir un pays de production et un pays où la réussite est une fierté. Je souhaite que nous puissions redonner confiance aux nouvelles générations : aux jeunes qui quittent l’école sans qualification comme aux étudiants surdiplômés qui éprouvent des difficultés à s’insérer de façon durable sur le marché du travail. Redonner la perspective d’un avenir positif en France est fondamental.

C’est la raison pour laquelle, je ferai du chômage et de la formation professionnelle – à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale au printemps – les thèmes de ma prochaine réunion publique participative. Ces ateliers participatifs que je vous proposerai à plusieurs reprises en 2018 répondent à mes engagements et au changement que chacun a appelé de ses vœux durant les dernières échéances électorales.

C’est collectivement, dans le dialogue et le débat que nous parviendrons à faire bouger les choses car le cœur de notre territoire bat de sa diversité politique et sociale.

Le cœur du monde, lui, battra en 2018 pour une large part autour du sport. Des événements comme les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en Corée ou la Coupe du Monde de football en Russie, bien qu’inscrits dans un contexte géopolitique sous haute tension, constitueront aussi l’occasion de resserrer nos liens, de renforcer le « vivre ensemble ».

Ce contexte international amplifie la nécessité d’Europe, une Europe forte, unie et démocratique au sein de laquelle la France devra être ambitieuse et agissante.

A travers ces quelques lignes, vous l’aurez compris, je formule le vœu que cette nouvelle année 2018 apporte à chacun les moyens de s’accomplir personnellement et d’avancer collectivement sur le chemin du progrès pour tous. Cependant, je n’oublie pas celles et ceux qui sont dans la difficulté, qui souffrent de la maladie ou de la solitude. Sachez que mon cabinet parlementaire vous est pleinement ouvert.

Vous pouvez compter sur moi.

Nathalie Avy-Elimas